vendredi 22 août 2008

la princesse de Lamballe revisitée par Alfonzi




Alfonzi, gardant la même thématique de couleur bleu-blanc de ses autres miniatures, a copié la princesse de Lamballe de Jean-Marc Nattier. Les froufrous des dentelles du bustier deviennent ordonnés, le noeud se simplifie, les boucles de cheveux s'ordonnent et perdent en complexité. Le regard terne d'origine (curieux pour cette femme si réputée pour son physique) devient plus vif et amical ; le visage se rajeunit et perd de sa lourdeur originelle du menton ; lourdeur perdue également par la poitrine. Les esbrousses de la chevelure deviennent de formidables coups de peignes.
Que reste-t-il de la princesse de Lamballe, Louise de Savoie Carignan ? Le chapeau rond dont les plumes de bleu sont devenues blanches) ; les manches froissées et blanches ; la posture et la thématique des couleurs.

1 commentaire:

Marie L. a dit…

Tres fine, tres jolie ! Le visage est particulierement touchant.